Partagez | 
 

 Don't let me down [Pv.Hazel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité

MessageSujet: Don't let me down [Pv.Hazel]   Dim 24 Sep - 23:49

Don't let me down


Hazel & Alistair
Alistair était tendu, et ce n'était rien de le dire.
Ce matin son hibou lui avait apporté, en plus de la Gazette du Sorcier, une lettre provenant de son grand-père. Jusque là rien d'inhabituel, ce dernier ayant l'habitude de prendre régulièrement de ses nouvelles. Le jeune homme avait donc laissé le parchemin de côté et terminer son petit déjeuner avant de rejoindre les étages pour ses cours. Ce n'est qu'en début d'après-midi que la lettre se rappela à son bon souvenir. Ayant ouvert son livre de potion, il y avait retrouver la lettre et après avoir essayé de se concentrer sur la préparation de sa potion sans grand succès, il décida de s'offrir une pause. Jetant un coup d'oeil discret vers le professeur Blackwell qui heureusement semblait occupée, il dégagea avec dégout les queux de rat de sa place de travail et ouvrit l'enveloppe. Le préfet en chef resta un instant interdit en découvrant un parchemin vierge. Retournant le papier encore et encore, il finit par sortir sa baguette et en tapota la page sans succès. C'est là que le sorcier commença à s'inquiéter. Que lui voulait son grand-père? Pourquoi tant de précautions? Il essaya tous les sortilèges qui lui passaient par la tête, stressant un peu plus à chaque petit coup de baguette si bien que ce qui était au départ des murmures inaudibles commençait à se faire entendre et c'est à ce moment là que l'ombre de sa directrice de maison le surplomba. Il eut à peine le temps d'amorcer un mouvement pour faire disparaitre la lettre que la jeune femme s'en empara. *Merde* Il releva lentement la tête vers la professeur de potion. *Merde* Croisa son regard. *Et remerde* Lâchant un petit soupire il la regarda s'éloigner avec sa lettre sans lui avoir oublié de lui commander de passer dans son bureau à la fin de la journée.
Alistair avait donc passé un reste d'après-midi tourmenté, passant tout le cours d'Histoire de la Magie avachi sur son livre à essayer d'imaginer ce que Blackwell avait bien pu trouver dans cette lettre. Si le patriarche Selwyn avait pris la peine d'aussi bien occulter son texte, le sujet abordé ne laissait quasiment aucun doute et l'idée que sa prof ait pu le découvrir le glaçait d’effroi.
Et le voilà donc planté devant la porte de la sorcière, tendu comme le string de Merlin.
Son auriculaire gauche était rouge tant le stress lui avait fait faire joujou avec sa chevalière, mais il n'arrêtait pas pour autant, la légère douleur lui faisant quelque peu oublier ce qui allait suivre. Sentant sa dernière heure arrivée, le préfet se décida à embrasser sa fin et toqua. Prenant un instant, il inspira profondément et passa le pas de la porte. La refermant derrière lui, il s'avança dans la pièce en tentant, avec maintes difficultés, de rester digne. S'arrêtant à deux pas du bureau, il resserra sa cravate avec un air quasi impassible. "Vous vouliez me parler Professeur?" Question tout rhétorique évidemment et elle n'allait pas tarder à lui agiter sous le nez de sombres informations que Flavius n'avait certainement pas manqué d'apposer sur le parchemin. Il était foutu. Adieu bel avenir, adieu vie, adieu espoir. Ouais, il était un peu désespéré. Qu'un prof tombe sur une lettre de votre grand père parlant d'un nouvel ordre obscure ne présageait rien de bon pour le futur d'un élève.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas



avatar
♆Patronus : Un black Mamba
♆ Sortilèges Lancés : 232
♆ Date d'inscription : 08/09/2017
♆ Localisation : Poudlard
♆ Age : 35

MessageSujet: Re: Don't let me down [Pv.Hazel]   Ven 29 Sep - 17:27


Don't let me down.

▽  Hazel & Alistair




Etre professeur, je ne dirais pas que c'est une chose qui me déplaise, au contraire, même si j'aime prétendre parfois que mes élèves m'agacent et que ce boulot pourrit ma vie, je n'imagine pas pouvoir faire autre chose. Assise là dans ce bureau qui fut autrefois celui de mon père me rend nostalgique de cette homme que j'ai connu et en même temps ci peu connu. Severus Rogue, mon père, lui l'énigme humaine que si peu de personne ont eu la chance de voir et de connaitre réellement, lui l'homme au courage sans failles qui dans sa grandeur à sacrifié sa vie au profit d'une cause qui lui semblait être bien bien plus grande que sa propre existence et son propre bonheur. Bien sur, cet homme sombre était loin d'être un exemple sur bien des points, il a tout même été un Mangemort de la première heure et sans la mort de Lily Potter, il n'aurait surement pas changer d’allégeance. Ou peut être l'aurait il finalement fait pour ma père et moi ? C'est une chose que je ne saurais jamais. Malgré cette lettre qu'il m'a écrite et les précieux souvenir de son enfance et de sa vie dont Harry Potter m'a fait cadeau dés que je me suis présenté à lui en tant que fille de Severus Rogue, il me demeure pour toujours et à jamais un étranger...

Le regard plongé sur la fenêtre de mon bureau d'où le jour m'est à peine visible, je contemple le mouvement hypnotique du lac noir que le vent fait onduler. Un frisson me parcours soudainement. Le cachot où je me trouve bien qu’aménagé de manière bien plus chaleureuse et élégante que de l'époque de mon père, demeure malgré tout glaciale surtout en ce début d'automne. Je resserre donc ma robe autour de moi en me dirigeant vers la cheminée de mon bureau. Et c'est alors que je me réchauffe les mains au feu bien faisant qui brûle dans la cheminée de la pièce, qu'un petit coup retentit à la porte, suivie de près par l'entrée de mon invité du soir, Alistair Selwyn. Le jeune préfet en chef de Serpentard a attiré mon attention lors de mon cours de potion alors qu'il lisait ou du moins tentait de lire une missive envoyé par son grand père Flavius Selwyn. J'ignore encore ce qu'il y a d'écrit sur la dite lettre, mais vue le teint blafard et l’air inquiet du jeune Serpentard, je ne pense pas que cela soit de très bonne augure. C'est donc pour cela que je l'ai fait venir après le cours, pour je l'espère pouvoir l'empêcher de faire les mêmes erreurs que les autres membres de sa famille et de choisir une voie plus honorable ou du moins, une qui ne signifiera pas pour lui de devoir porter une capuche noire et une marque sombre à son bras gauche !

Je regarde le jeune homme en reprenant place à mon bureau. Je sors ensuite de la poche de ma robe la dites lettre et je la pose face à moi. Mon regard bleu planté dans le siens, je lui dit de ma voix douce et froide : "Mr Slwyn, si vous êtes là c'est à propos de cette lettre. Pouvez vous m'expliquer pourquoi vous n'écoutiez pas mon cours ? Le contenue de cette lettre vaut elle vraiment pour vous un nouvel échec en ma matière ? Vous êtes préfet en chef cette année ! Cela signifie que vous, vous devez d'être irréprochable ! J'attends, expliquez vous ?" Je croise à présent mes mains sur le bureau tout en gardant mon regard d'eau glacée plongé dans les yeux du Serpentard en attendant sa réponse.      
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't let me down [Pv.Hazel]   Lun 2 Oct - 15:43

Don't let me down


Hazel & Alistair
Debout face à sa directrice de maison, Alistair était loin de faire le malin et c'était, avouons-le, loin d'être une attitude normale pour lui. Même s'il se montrait toujours respectueux envers le corps enseignant, il avait toujours pour lui une assurance appuyée quitte à taper négligemment la discute avec ses professeurs. Si Andersen restait son préféré, sa professeur de potion le suivait de près. Il ne partageait pas une relation aussi ouverte et détendue, mais la jeune femme avait su dès gagner l'estime et la sympathie du jeune homme dès le début. Hazel n'était pas seulement la directrice de sa maison, elle était aussi une ancienne vert & argent, elle était connue dans le monde magique pour son art des potions et imposait le respect. Elle n'avait pas besoin de parler, de crier, un seul regard vert-bleu suffisait à vous imposer le silence et à vous remettre à votre place. Il était fier de la savoir à la tête de Serpentard, même s'il n'allait certainement pas le crier sur tous les toits. Ils avaient toujours entretenu une bonne entente, malgré le désamour d'Alistair pour les potions. Aujourd'hui cependant, l'atmosphère de la pièce semblait extrêmement pesant au jeune sorcier qui ne savait pas trop quoi faire de ses bras et qui les avait donc fermement croisés sur son torse comme s'il cherchait à se protéger.
Il sentait les yeux de la brune peser sur lui, mais les siens restaient fuyant. Ce n'est que lorsqu'elle eut fini de parler que le préfet en chef s'aventura à croiser son regard. Si le ton du Pr. Blackwell avait réussi à l'ébranler, son regard, lui, semblait le transpercer et lire en lui comme dans un livre ouvert. Le jeune homme se senti un instant tressaillir, mais se ressaisit bien vite, espérant que cela avait échapper à son vis-à-vis. Se raclant légèrement la gorge, il entreprit de lui répondre avec une voix qu'il espérait la plus calme et assurée possible. "Je n'ai aucune excuses valable à vous apporter professeur. " Il laissa échapper un imperceptible soupire avant de continuer essayant tant bien que mal de soutenir le regard qui ne le quittait pas. "J'attendais que ma potion atteigne la température idéale pour y ajouter les derniers ingrédients et j'ai donc s'assit l'occasion de lire mon courrier. Je sais que vous attendez de moi que je montre l'exemple et je peux vous assurer que cela ne se reproduira pas." Alistair avait toujours eu beaucoup de mal à accepter ses erreurs et ne s’excusait jamais réellement, laissant la choses sous-entendu sans vraiment dire les mots. Il était bien trop fier. Et même là, alors que la sorcière risquait de mettre le nez dans des affaires plus que louches, il n'arrivait pas à formuler de véritables excuses alors qu'il aurait été si facile de lâcher un "Veuillez m'excuser" se voir remettre la lettre et disparaitre sans que la potionniste n'ait eu le temps de s'intéresser à son contenu. Il était dans une position délicate, mais même là son égo semblait lui interdire la plus simple des réponses. Au lieu de ça, il posa les yeux sur la lettre avant de s'intéresser à nouveau à la sorcière. "Puis-je la récupérer Professeur?" Le serpentard s'était imperceptiblement rapprocher du bureau en disant cela et ses pieds en touchaient maintenant presque le bord. Blackwell ne semblait pas avoir essayé de lire la missive, et cela lui redonnait un semblant de courage. Peut-être allait-il finalement se sortir indemne de ce guêpier. Malheureusement, son empressement à récupérer le document devait titiller la jeune femme. Pourquoi serait-il aussi désireux d'avoir cette lettre en main alors qu'elle lui passait un savon...

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas



avatar
♆Patronus : Un black Mamba
♆ Sortilèges Lancés : 232
♆ Date d'inscription : 08/09/2017
♆ Localisation : Poudlard
♆ Age : 35

MessageSujet: Re: Don't let me down [Pv.Hazel]   Mar 17 Oct - 21:53


Don't let me down.

▽  Hazel & Alistair




Le jeune Alistair face moi ne semble pour une fois pas en mener large et pour cause il est vraiment dans de sales draps ! Dés le début de sa scolarité, j'ai voulue me rapprocher de Selwyn. En effet,son père et son grand père sont très connues chez les Mangemorts et je savais très bien que tôt ou tard le jeune homme devrait faire son choix lui aussi. Soit emprunter le chemin sombre, tortueux et teinté de sang que sa sang pur de famille a choisi d'emprunter ou alors faire un autre choix, celui plus courageux d'affronter tous les préjuger et d'être un homme digne de ce nom ! Mais pour cela, il devra être guider avec patience et intelligence vers la bonne voie. Cela ne va pas être facile pour moi, mais le climat de respect mutuel qu'il y a entre nous nous y aidera surement beaucoup. Je ne suis pas du genre tendre, surtout pas avec les élèves des autres maisons, mais je sais parfois me montrer d'un soutient discret mais néanmoins utile pour les élèves de ma maison. Malgré mon envie de me montrer plus délicate avec le jeune garçon que je soupçonne d'être dans une situation délicate, je choisie de rester froide et impassible face à lui ! Il est hors de question qu'il pense que je puisse de quelques façon que ce soit vouloir le manipuler pour le mener vers le droit chemin. S'il s'en rendait compte, le jeune Alistair en bon Serpentard s’esquiverait et je ne n'aurais plus aucune prise possible sur lui !

Le regard du jeune homme brun est fuyant alors que le miens ne le quitte pas d'une seconde allant même jusqu'à suivre celui du garçon comme un serpent sa proie pour ne pas le perdre de vue. La voix du jeune homme aussi peu assurée que son attitude se fait entendre. Il s'excuse plus ou moins en me disant qu'il attendait simplement que sa potion atteigne la bonne température et qu'il ne pensait absolument pas commettre une faute en lisant son courrier qu'il me demande d'ailleurs de pouvoir récupérer. Je soupire alors en arrangeant une de mes mèches de cheveux qui s'est échappée de ma coiffure derrière mes oreilles. Puis enfin je sors la dites lettres du tiroir de mon bureau et je fais mine d'en prendre tout juste connaissance en y portant mon regard. Je lève ensuite les sourcils en fixant le jeune Alistair en faignant la surprise en ne pouvant pas déchiffrer une ligne du courrier, alors qu'en fait, connaissant parfaitement ce genre de magie noire, je sais très bien que seule le sang du destinataire de cette lettre pourra rendre l'écriture de ce texte visible. "Mr Selwyn, savez vous que votre lettre est entourée d'une grande magie noire ? Vous n'êtes sans doute pas sans savoir que ce genre de magie n'est pas autorisé à Poudlard ? J'imagine vue votre tête que ce n'est pas une surprise pour vous non ? Vous pourriez être renvoyé pour cela !"

Je me lève ensuite de ma chaise et je contourne mon bureau pour me poser à présent debout face à Alistair appuyer contre mon bureau, puis je continue. "Mais, vue que vous n'êtes pas l’instigateur de ce sortilège, je ne vais rien dire à McGonagall à ce sujet. Cela restera donc entre nous. Avez vous pu déchiffrer votre lettre ?" Je suis à peu près sur qu'il n'a pas su, mais je préfère que le jeune Serpentard le confirme lui même de vive voix.  
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't let me down [Pv.Hazel]   Mer 25 Oct - 11:15

Don't let me down


Hazel & Alistair
Alistair sentait le regard de sa directrice de maison peser sur lui et ça ne l'aidait pas, mais alors pas du tout à se maîtriser. Il ne pourrait cependant pas éviter de croiser son regard durant tout l'entretient, il se résolut donc à relever les yeux et laissa emprisonner dans le regard vert de la sorcière. Merde merde merde merde. Une sueur froide coulait le long de son échine alors qu'il tentait de soutenir le regard de son aînée, comment diable allait-il se sortir de là?
A son plus grand soulagement, Hazel ne semblait pas s'être penché sur la lettre et il retrouva un semblant d'aplomb. Cela ne dura malheureusement, car les paroles de la sorcière lui tirèrent une petite grimace qu'il s'efforça de réprimer au plus vite. De la magie noire, gé-ni-al. Son grand père aurait pu avoir la bonne idée de le mettre au courant. Etait-ce si difficile, alors qu'ils avaient passé la plus grande partie de l'été ensemble, de le prendre un moment à part et de lui dire "Tu sais mon grand, je veux pas te créer de problèmes, mais je vais t'envoyer des lettres scellées avec de la magie noire. Cache-les et ne les lis que lorsque tu es sûr d'être tout seul. Oh, d'ailleurs, voici le sort pour pouvoir les lire." C'était si compliqué que ça? Ben quoi merde, il n'avait pas la science infuse, loin de là. Il avait un peu de mal à l'accepter, mais Flavius le surestimait peut-être un petit peu.
Il resta silencieux face aux remarques de son professeur, se sentant tout petit face à ses accusations. Oui il se doutait que de la magie noire se cachait là dessous, il s'en voulait de ne pas avoir attendu d'en parler avec Eleanor, celle-ci aurait certainement trouver un moyen de lire le document. Oui il savait que la magie noire était interdite à l'école, et oui il savait que le renvoi lui pendait au nez. Par Merlin, il n'avait qu'une envie, sortir de là en courant et se faire oublier.
Les bras toujours croisés sur son torse comme pour se protéger, il suivit la sorcière du regard lorsqu'elle se leva et contourna son bureau pour se rapprocher de lui. Le préfet dû faire appel à toute son self-control pour éviter de faire un pas en arrière. Comment ça la brune l'impressionnait? Mais pas du tout…bon d'accord peut-être un peu, un tout petit peu, surtout qu'elle avait son avenir entre ses mains, mais la suite de son discours le laissa pantois. Pardon? La surpaies devait pouvoir se lire sur son visage. Elle ne comptait rien dire à la directrice? Cela allait rester entre eux? Elle lui demandait vraiment s'il avait pu déchiffrer la lettre? Le préfet ne savait pas vraiment sur quel pied danser. Peut-être qu'elle essayait de s'attirer sa confiance pour mieux découvrir ce qui se tramait et pour ensuite le mettre au pied du mur. Ou alors était-elle vraiment disposer à l'aider. Hazel Blackwell était-elle réellement entrain de lui sauver les miches?
Le serpentard adressa un petit regard suspicieux à son vis-à-vis avant de poser les yeux sur le parchemin, prenant son temps pour peser le pour et le contre. Ca ne lui prit pas trop de temps cependant, il n'avait pas trop le choix. Il releva alors les yeux vers son professeur de potion et retrouva un air neutre qui lui était plus habituel. "Vous devez déjà savoir que ce n'est pas le cas." Oui…à quoi bon mentir, elle tenait son avenir entre ses mains, autant lui faire confiance pour l'instant ou du moins lui faire croire que c'était le cas. "Vous avez décidé de jouer avec moi professeur?"

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Don't let me down [Pv.Hazel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't let me down [Pv.Hazel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Wild ones Ҩ Hazel & Luis
» Hazel » touche moi, mais seulement avec les yeux.
» bang, bang you shot me down. - hazel
» Bras cassés au rapport ! [PV Hazel][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ecole de magie de Poudlard :: Sous sols et cachots :: Salle de Potions-