Partagez | 
 

  Come Up To Meet You, Tell You I'm Sorry - Daniel & Alistair -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité

MessageSujet: Come Up To Meet You, Tell You I'm Sorry - Daniel & Alistair -    Jeu 5 Oct - 15:07




Come Up To Meet You

Alistair & Daniel

You don't know how lovely you are I had to find you Tell you I need you Tell you I set you apart Tell me your secrets And ask me your questions Oh, let's go back to the start

" Daniel,
Bon nombres d'années sont passées depuis que l'on s'est vu pour la dernière fois. J'ignore même si tu te souviens de moi. Je te connais, tu es un séducteur, un homme à femmes. Il y a eu plusieurs avant moi, il y a eu plusieurs après moi. Malgré cela, je ne t'ai point oublié mon cher. Ne cherches pas une manière de chanter ton ego à travers cette phrase, ce n'est pas notre seule nuit qui me fait souvenir de toi, c'est certainement ta popularité et surtout un doute. Mon fils se prénomme Alistair Selwyn et il est en septième année à Serpentard. Oui, il a 17 ans. C'est un peu près le même temps qui s'est passé depuis notre histoire. Je vais formuler mon doute afin que tu comprennes mieux de ne pas t'approcher de lui. Je pense que tu es son père biologique. Avant que tu te stoppes de lire, écoutes-moi, lis-moi et comprends-moi. Je ne te demande pas d'être son papa mais je voudrais que tu saches cela. Tout coïncide, sa date de naissance. Il te ressemble quelque peu. C'est peu flagrant pour la plupart des personnes, mais pour moi, je vois toi à travers lui. Les mêmes moues, certains traits. Et puis, son caractère enjoué, arrogant et quelque peu narquois ressemble étrangement au tiens. Ainsi, je doute que Alistair soit vraiment le fruit de mon union avec moi, mais bel et bien le tiens.

Maintenant que tu connais ce doute, évites de l'approcher. Tu seras plus néfaste pour lui que bénéfique.  


Cordialement,
Mme Selwin. "

Il la lisait, relisait. Ses yeux ne quittant pas une seule fois cette écriture soignée qui venait de bouleverser sa soirée qui lui avait paru plutôt calme tantôt. Il cherchait des réponses, une blague, un mensonge. Il cherchait à comprendre tout ce qui signifiait. Et dire qu'il avait pensé que sa soirée serait calme, avec un peu d'ACDC en fond et un bon verre de whisky. Bref, c'était la base selon lui. Daniel cherchait à comprendre, à décrypter ce message. Cette femme lui avait envoyé une lettre après que leur aventure ensemble se soit terminée il y a 17 ans de cela. Une lettre disant qu'il avait peut-être une fils. Le pire était qu'elle ne cherchait pas à ce qu'il connaisse ce sois-disant enfant, ni de l'argent. Juste qu'elle évite. Il connaissait bien ce cher Alistair, un bon élève, un qui ne faisait pas partie des stupides qui écrivait des énormités aussi énorme que La Grosse Dame qui gardait précieusement la salle commune des Gryffondor. Alistair était un bon élève, un vrai Serpentard selon lui. Liselotte ne voulait pas qu'il le connaisse, qu'il lui parle d'autres choses que les cours. Elle voulait que Daniel s'efface. Alors pourquoi lui avoir écrit une lettre pour lui dire cela ? Elle aurait dû le laisser dans l'ignorance, non ? Poussant un soupir, ne voulant plus rester dans ses appartements qui l'étouffaient à présent. Il prit des couloirs discrètement, même si en tant que professeur, il n'avait pas vraiment un couvre-feu. Il montait les marches une à une, pensivement, allant toujours plus haut, toujours plus dans ses pensées. Il arriva bien vite vers la plus belle vue du parc de Poudlard. La Tour d'Astronomie, offrait une vision de rêve. Du balcon, il voyait le lac noir où la lune argentée se reflétait sur sa surface, la forêt semblait endormie ainsi que les vallées bordant le château. Tout le monde avait trouvé du repos à cette heure mais pas lui. Il n'arrivait pas même bourré alors avec cette révélation en tête, il n'arrivait pas à fermer l'oeil.

Daniel n'était pas fait pour être père, il le savait depuis des années et s'était fait une raison là-dessus. La vie d'un père de famille ne le correspondait pas. Il avait même peur de devenir père à cause du siens. Celui-ci l'avait battu, l'avait traité comme quelqu'un traiterait un vulgaire chien errant. Il avait manqué d'amour durant son enfance et il avait peur d'affliger le même manque chez son propre enfant alors il avait décidé de ne pas se caser, de ne pas être père, qu'importe le souhait de la mère qui portait son enfant. Il ne voulait pas. Heureusement, à part cette lettre, il ne recevait aucune de ce genre de lettre. Il était peut-être un père et ce doute le tracassait plus qu'autres choses. Observant le paysage endormi, il n'entendit pas les bruits de pas provenant derrière lui. Secouant la tête, il allait se tourner pour retourner dans ses appartements et boire une bonne rasade d'alcool pour oublier. Cependant, il se stoppa dans son geste, ses yeux fixaient l'objet de ses pensées. Alistair se tenait devant lui.

-Alistair ? Que fais-tu ici ? Demanda-t-il d'un ton perplexe et incertain.

Il se félicitait mentalement. Il était en général plutôt bon comédien mais là, son masque était tombé. Alistair devait contemplé un homme complètement perdu, ou paniqué à l'idée d'être pris sur le fait, ce qui était un peu le cas. Par le caleçon de Merlin, quelqu'un m'a jeté un mauvais sort ou quoi ? Pensa-t-il amèrement.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Come Up To Meet You, Tell You I'm Sorry - Daniel & Alistair -    Ven 13 Oct - 10:39

Come Up Meet You, Tell You I'm Sorry


Daniel & Alistair
Savez-vous ce qu'il y a de plus chiant qu'un première année qui déambule dans les couloirs après le couvre feu? Non? Non vraiment? Eh bien deux première année qui déambulent dans un couloir après le couvre feu en faisant un boucan pas possible obligeant les préfets à les poursuivre. Bande de petits veracrasse baveux…
Alistair était près à les clouer lui-même au pilori et à leur faire subir les pires supplices. Voilà bien quinze minutes qu'il les coursait et autant vous dire que les gamins allaient passer un sale moment lorsqu'il leur aurait  mis la main dessus. La préfète de Gryffondor avec qui il faisait sa ronde avait pris un autre chemin dans l'espoir de les prendre en tenaille, mais Alistair ne se faisait pas de grandes illusions, les petits fauteurs de troubles risquaient bien de leur glisser entre les doigts. Un soupire déchira le silence qui étouffait le couloir. Et dire qu'il pourrait être entrain de faire la fête en salle commune, un verre dans la main, une fille sur les genoux et un large sourire sur les lèvres. Foutu boulot, parfois il se demandait pourquoi il avait accepter de devenir préfet, mais l'interrogation ne pesait jamais bien longtemps. Après tout, la réponse était toute trouvée : l'ambition. Tout jeune déjà il savait ce qu'il voulait faire dans la vie. Il savait qu'il voulait atteindre les plus haute sphère du Ministrère, être reconnu, et une carrière politique ça se construit, il faut un commencement à tout et Poudlard en était les fondations. Il ne fallait pas se voiler la face, il était bien plus facile de trouver un poste au Ministère en ayant un post à responsabilité dans sa scolarité et le sorcier n'avais jamais perdu cela de vu. Il n'était peut-être pas le plus agréable des type, mais il avait toujours fait en sorte de se faire bien voir des profs. Et comme tout ce qu'il voulait dans la vie, il avait eu son post de préfet puis celui de préfet en chef. Sa liste des échelons à gravir était longue, mais il n'avait aucun doute, ce qu'il planifiait il l'aurait et rien ne pourrait jamais lui mettre les bâtons dans les roues. Le jeune homme avait toujours aimé le pouvoir quitte à en abuser un peu parfois et il n'en était qu'à ses débuts. Restait à espérer que son égo lui permettrait d'avancer sans trébucher. Rien n'était moins sûr, mais chut, cela il n'avait pas besoin de l'entendre.
N'entendant plus le groupe de fauteur de trouble, il se décida à change de trajet. Après tout, la préfète de Gryffondor pouvait bien se charger de ça. Tournant les talons, il s'engagea dans les escaliers de la tour d'astronomie, bien disposé à profiter un instant de la vue et de la sérénité qui y régnait. Il avait atteint le sommet de la tour et s'engageait dans la salle, légèrement essoufflé par l'interminable nombres de marches, lorsqu'il tomba sur une figure bien connu.
Son prof de DCFM ne semblait pas l'avoir entendu et il s'avança donc un peu plus vers lui, un vague sourire au lèvres. Sa nuit s'annonçait vraiment merdique, il était bien content de tomber sur lui, cette rencontre ne pouvait que l'égayer.
Le serpentard n'était plus qu'à quelques pas lorsque le sorcier se retrouva enfin posant sur lui un regard étonné, presque désemparé. Un rire traversa le sourire de ses lèvres en fixant l'homme face à lui. "Eh bien "Professeur", je vous prends au dépourvu?" Alistair avait bien appuyé sur le mot, laissant se détacher chaque syllabe. Ils se connaissaient maintenant et si le désamour de l'homme pour son poste de professeur n'échappait à personne, le 7ème année en était certainement le premier au courant. Andersen n'avait rien d'un enseignant, et il en était vraiment à se demander à quoi pouvait bien penser la justice en lui collant ce rôle. Arrangeant son col déjà parfait, il laissa un instant planer son regard sur le paysage en contre-bas avant de replonger ses yeux dans ceux de son vis-à-vis. "Je faisais ma ronde. Ne me dites quand même pas que je vous ai fait peur? Un grand garçon comme vous." Le petit sourire du serpy s'agrandit ostensiblement alors qu'il devenait un poil moqueur. Voilà qui serait bien une première. Daniel était un homme d'une assurance à toute épreuve, c'était certainement la première fois qu'il entendait de l'incertitude dans sa voix.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
 

Come Up To Meet You, Tell You I'm Sorry - Daniel & Alistair -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieurs de Poudlard :: Les tours :: Tour d'Astronomie-